Conseil enfantsConseils de soins quotidiensConseils pour garder de belles dentsDouleurs dentairesFemme enceinte: Aucune perte de calcium dentaireLe bruxismeLe fluorLes soins dentaires à l’étrangerMa dent est sensible au froid. Que faire?Pas de perte de dent à chaque enfant !Que faire quand votre enfant se casse une dent ?Que fait t-on quand une dent de lait tombe ?Visite de contrôle

Comment éliminer le tartre ?Élimination de la plaque dentaireGingivite de la femme enceinteLa gingiviteLa maladie parodontaleLa plaque dentaireLe tartreLes maladies parodontalesSoins du parodonteTraitement des parodontopathies

ImplantsLes dents de sagesseLes extractions dentairesTraitement du kyste

Dévitalisation et couronneL'amalgame d'argentLa carieLa carie 2La Carie avancéeLa dentisterie restauratriceLa pulpiteLe kysteLes soins bucco-dentairesLes soins chirurgicauxRadiologie

Coloration et teinteL'éclaircissement des dentsLe blanchiment

Des problèmes esthétiques ?L'édentation unitaireLa couronne sur dent vivanteLa prothèse conjointeLe bridgeLes facettesLes Inlays-OnlaysProthèse conjointe

Edentation totaleL'édentation multipleLa prothèse adjointe complèteLa prothèse adjointe partielleProthèse amovible partielleProthèse totale sur implants

L'orthodontieLe bilan orthodontiqueLe dépistage orthodontiqueLe traitement orthodontiqueRemboursement de l'orthodontie

A quel âge bébé a sa première dent ?Le traitement prothétiqueLes dépassements d’honorairesLes différences de tarifs

Cabinet dentaire mode d'emploiDomaine d'exercice du chirurgien-dentisteFréquence des consultationsLa ConsultationLa formation du chirurgien-dentisteLa relation avec le patientLa sécuritéLe cabinet : lieu de soins et cosmétiqueMédecin traitant et franchisePrendre en charge la douleur et l'anxiétéStatut du chirurgien-dentisteTarifs

L'évolution dentaire de l'enfantLa dentLa dentureLes dents de lait

L'amalgame d'argent
L'amalgame d'argent, le classique "plombage", est un mélange contenant environ 50 % de poudre d'alliage finement pulvérisé d'argent, d'étain, de cuivre et de zinc et de 50 % de mercure sous forme liquide.

L'amalgame est utilisé sous forme de capsules prédosées et doit avant son utilisation être préparé par un vibreur qui mélange les composants de façon homogène. Il se présente sous la forme d'une pâte, plastique qui durcit dans la cavité nettoyée de la lésion carieuse et devient pratiquement aussi résistant que les tissus dentaires.

Ce produit est utilisé depuis 150 ans environ sans entraîner de problème médical dûment identifié, ce qui témoigne de ses qualités. Il a connu de nombreuses améliorations, surtout en terme de stabilité dans le temps.

L'amalgame d'argent fait régulièrement l'objet de polémique sur sa toxicité mercurielle. La dernière publication à ce sujet, qui confirme d'ailleurs plusieurs études antérieures, a été diffusée le 8 mai 2008, par le comité scientifique de la Commission européenne qui conclut que les amalgames dentaires sont efficaces et sûrs, aussi bien pour les patients que pour les professionnels.

Aucun fait pathologique grave n'a été constaté et aucune action toxique générale n'a été prouvée scientifiquement. Les sujets les plus exposés restent les chirurgiens-dentistes, chez qui on n'a pas identifié de maladie professionnelle liée au mercure.

Des traces de mercure, comparables à celles des obturations dentaires, peuvent se trouver dans l'alimentation, en particulier dans la chair de certains poissons. Même si l'on additionne les apports de l'alimentation et celles des obturations, on reste encore très en deçà des doses susceptibles d'exercer des effets toxiques généraux.

Cependant, rejeté dans la nature, le mercure peut avoir des répercussions défavorables sur l'environnement. C'est pourquoi les chirurgiens-dentistes ont pris des mesures de récupération et de retraitement des déchets d'amalgame.